Denis Podalydès, Les Nuits d’amour sont transparentes

Un homme n’est pas tout à fait un homme, ni une femme tout à fait une femme. Les sexes ne sont pas des camps, ni des rives opposées. Les sexes passent l’un au travers de l’autre dans une nuit où les corps échappent aux attributs censés répartir les forces, les symboles, les fonctions ou les rôles.

Dans La Nuit des rois, Shakespeare célèbre la nuit carnavalesque des grands retournements. Toutes les évidences tombent. Surgissent d’autres vérités dont l’éclat trouble les miroirs. Hantise des puritains : que tout se réunisse, se mêle, se confonde, s’inverse. »

Denis Podalydès

 

Dans ce livre, Denis Podalydès mêle la vie intime au travail de l’acteur : moments de joie, de sérénité se trament avec la solitude, le vide, le trac, l’angoisse, et les instants de comédie… Il dit son admiration au metteur en scène Thomas Ostermeier. L’expérience des répétitions permet aux lecteurs de découvrir les coulisses d’un théâtre qui est la vie même.

 

Denis Podalydès, Les Nuits d’amour sont transparentes, 272 p., 21 € – EAN 9782021453133

Rencontres et signatures :

16 octobre 2021, Paris, librairie des Abbesses 16 heures (toutes les informations ici)
8 novembre Rouen – Librairie L’Armitière 18h

20 novembre Paris – Théâtre des Bouffes du Nord 17h
5 décembre Toulouse – Librairie Ombres blanches

• Elle, 15 octobre 2021, « Ivre de mots », entretien de Denis Podalydès  avec Olivia de Lamberterie : « Ce qui impressionne, c’est son brio et son éclectisme. (…) Pas étonnant que son nouvel ouvrage Les Nuits d’amour sont transparentes soit un récit hybride, mêlant ses impressions de répétitions de La Nuit des rois de Shakespeare à des réflexions sur son métier, des admirations à des souvenirs intimes. C’est le livre d’un acteur heureux, qui donne envie de lire Shakespeare, d’aller au théâtre, de vivre intensément ».