Lisa Fittko, Le Chemin Walter Benjamin, précédé de « Le Présent du passé » par Edwy Plenel

Edwy Plenel présente Le Chemin Walter Benjamin de Lisa Fittko dont il a écrit l’avant-livre, « Le Présent du passé ». Vidéo tournée en avril 2020. Les photographies insérées dans la vidéo sont extraites des épreuves non corrigées du livre.

 

Le chemin Walter Benjamin n’est pas qu’une métaphore. C’est une réalité : un itinéraire de randonnée pyrénéen qui, en Catalogne, mène de Banyuls-sur-mer à Portbou, de France en Espagne. Son point d’arrivée est le petit cimetière suspendu au-dessus de la Méditerranée où Walter Benjamin fut inhumé, après sa mort le 26 septembre 1940. Création de l’artiste israélien Dani Karavan, le mémorial qui lui rend hommage plonge dans la mer, à l’endroit précis d’un incessant tourbillon. Il s’intitule « Passages », en écho à l’œuvre de l’intellectuel juif allemand qui s’est donné la mort à Portbou après avoir emprunté ce chemin pour traverser la frontière afin d’échapper à l’Europe national-socialiste.

Ce sont les souvenirs de Lisa Fittko qui ont permis la renaissance de ce chemin de liberté. Résistante allemande au nazisme, elle fut en 1940-1941, avec son mari Hans, l’âme d’un réseau clandestin organisant, depuis Banyuls, l’échappée en Espagne des persécutés par ce sentier que Walter Benjamin fut le premier à emprunter à ses côtés. Salué en Allemagne par le Grand Prix du livre politique lors de sa première parution, en 1985, son récit rappelle que les frontières sont faites pour être traversées et les exilés pour être accueillis.

Artisan de cette réédition, Edwy Plenel dit l’actualité de ce Chemin Walter Benjamin comme l’on convoquerait un souvenir à l’instant du péril : « Ce livre n’érige pas un monument, ni ne commémore ou célèbre : c’est un acte d’engagement. Sa temporalité n’est pas celle d’un passé révolu, mais d’un passé plein d’à présent. »

Traduction de l’allemand par Léa Marcou
384 pages, septembre 2020 — EAN 9782021449617

Ce livre a reçu le prix spécial Walter Benjamin 2020 décerné par l’association du prix européen Walter Benjamin.

Lisa Fittko (1909-2005) fut secrétaire, écrivaine, militante socialiste et antinazie, et l’organisatrice d’une importante filière de passage clandestin en Espagne depuis Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) de 1940 à 1941.

Edwy Plenel, auteur de la préface inédite, fut directeur de la rédaction du Monde de 1996 à 2004. Il est président et cofondateur du site d’information et d’opinion Mediapart. Lire ici le texte de présentation du livre par Edwy Plenel sur Mediapart.

En attendant Nadeau, 4 septembre 2020 : « Edwy Plenel a souhaité souligner à la fois l’actualité et le caractère symbolique de ce « chemin » à l’heure où l’extrême droite affirme sa présence dans la région : il reprend ainsi l’idée benjaminienne d’une actualité du passé, d’une demande qu’il nous adresse, d’une attente en souffrance à laquelle il appartient à chaque génération de répondre. » Lire ici l’ensemble de l’article de Jean Lacoste.

Michael Löwy, L’Humanité, 1er octobre 2020 : « Précieux livre » et « magnifique introduction » d’Edwy Plenel aux « mémoires antifascistes de Lisa Fittko ». Cet article peut être lu sur le Carnet de l’association prix européen Walter Benjamin.