Anthony Grafton. Les Origines tragiques de l’érudition. Une histoire de la note de bas de page

Le texte persuade, les notes prouvent. Telle est, pour la tradition, la double dimension de l’écriture de l’histoire. Mais qui donc a inventé la note en bas de page ? À la fois forme littéraire du savoir et déchet qui déforme le récit romanesque de l’historien, la note en bas de page raconte souvent l’autobiographie refoulée des savants. Lire la suite