La Librairie du XXIe siècle a vingt ans ! Entretien avec Maurice Olender (Nonfiction.fr)

Il y a vingt ans, en septembre 1989, l’historien Maurice Olender publie au même moment son livre, Les Langues du paradis, et les premiers titres de sa collection « La Librairie du XXe siècle » – devenue au passage du siècle « La Librairie du XXIe siècle », au Seuil.

Les ouvrages réunis forment une véritable « Librairie » tant la diversité des titres couvre tous les champs du savoir : la collection mêle récits et essais, sciences humaines, littérature, et livres politiques, croise toutes les disciplines, parce que c’est le plaisir de comprendre le monde qui l’anime, de plein pied dans le présent. Starobinski, Bonnefoy, Vernant, Farge, Detienne, Tabucchi, Agamben, Wachtel, Perec ou Celan s’y côtoient. Maurice Olender dit vouloir avant tout ouvrir un espace de créativité ; chaque publication est un livre de « demande », fruit d’une rencontre, d’une amitié souvent, entre le directeur de la collection et ses auteurs.

Dans cet entretien, Maurice Olender revient sur l’histoire de la collection qu’il a fondée, un projet « fondamentalement démocratique dans sa détermination – à la fois poétique et politique » ; il précise l’identité de ce projet, unique dans le champ éditorial, pour aborder plus généralement le désir de connaître, l’amour de l’écriture, ou l’avenir du livre.

L’ensemble de l’entretien de Maurice Olender avec Camille Renard, publié le 10 novembre 2009, peut être lu ici.