Nathan Wachtel

 

Dieux et vampires. Retour à Chipaya, janvier 1992.

La Foi du souvenir. Labyrinthes marranes, septembre 2001.

La Logique des bûchers, février 2009.

Mémoires marranes. Itinéraires dans le sertão du Nordeste brésilien, janvier 2011.

Arlette Farge

 

Arlette Farge dans « La Librairie du XXIe siècle »

Lire la suite

La Librairie du XXe siècle, 1992

 

Marc Augé, Non-lieux. Introduction à une anthropologie de la surmodernité, avril 1992.

Michel Chodkiewicz, Un océan sans rivage. Ibn Arabi, le Livre et la Loi, février 1992.

Arlette Farge, Dire et mal dire. L’Opinion publique au XVIIIe siècle, février 1992.

Marcel Gauchet, L’Inconscient cérébral, septembre 1992.

Denis Roche, Dans la maison du Sphinx. Essais sur la matière littéraire, janvier 1992.

Nathan Wachtel, Dieux et vampires. Retour à Chipaya, janvier 1992.

Marcel Gauchet, L’Inconscient cérébral

D’où vient que nous sommes prêts si communément aujourd’hui à admettre l’idée qu’un inconscient préside à nos actions, lors même que nous restons dans l’incertitude sur ces contenus ?

Telle est la question qui fait l’objet de ce livre. Lire la suite

Marc Augé, Non-Lieux. Introduction à une anthropologie de la sur-modernité

Après La Traversée du Luxembourg, Un ethnologue dans le métro et Domaines et châteaux, Marc Augé poursuit son anthropologie du quotidien en explorant les non-lieux, ces espaces d’anonymat qui accueillent chaque jour des individus plus nombreux. Lire la suite

Arlette Farge, Dire et mal dire. L’opinion publique au XVIIIe siècle

Quelque chose se passe au XVIIIe siècle qui permet au peuple d’exister en politique. Le goût pour l’information, la curiosité publique se développent dans un espace urbain qui met les individus en position de « savoir sur l’autre ». Lire la suite

Denis Roche, Dans la maison du Sphinx. Essais sur la matière littéraire

D’un côté, il y a la littérature.

De l’autre, ce qu’on appelle des « essais », où l’on s’approche, plus ou moins bardé de vertu et de vérité, sur un terrain qui se voudrait découvert – et qui ne l’est que rarement. Lire la suite