Michel Schneider

Michel Schneider a publié deux livres dans « La Librairie du XXIe siècle » :

La Tombée du jour. Schumann, septembre 1989.

Baudelaire. Les années profondes, septembre1994.

Aux éditions du Seuil, édité par Maurice Olender mais hors « Librairie du XXIe siècle », Michel Schneider a publié La Comédie de la culture (1993).

Arlette Farge

 

Arlette Farge dans « La Librairie du XXIe siècle »

Lire la suite

La Librairie du XXe siècle, 1994

Mireille Delmas-Marty, Pour un droit commun, avril 1994.

Arlette Farge, Le Cours ordinaire des choses dans la société du XVIIIe siècle, avril 1994.

Jack Goody, La Culture des fleurs, juin 1994.

Georges Perec, Un cabinet d’amateur, janvier 1994

Georges Perec, Beaux présents Belles absentes, novembre 1994.

Francis Schmidt, La Pensée du Temple. De Jérusalem à Qoumrân. Identité et lien social dans le judaïsme ancien, mai 1994.

Michel Schneider, Baudelaire. Les années profondes, septembre 1994.

Antonio Tabucchi, Les Trois derniers jours de Fernando Pessoa. Un délire, octobre 1994.

Emmanuel Terray, Une passion allemande. Luther, Kant, Schiller, Hölderlin, Kleist, janvier 1994.

 

Georges Perec, Beaux présents, Belles absentes

Hommage personnel, écrit de circonstance, contrainte littérale : trois grandes traditions de la poésie occidentale se rejoignent dans ces Beaux présents, qui explorent de façon variée les potentialités littéraires d’alphabets restreints et poursuivent les recherches inaugurées en 1969 par Georges Perec avec son roman sans e, La Disparition. Lire la suite

Antonio Tabucchi, Les Trois derniers jours de Pessoa. Un délire

Novembre 1935. Pessoa est sur son lit de mort, à l’hôpital Saint-Louis-des-Français à Lisbonne. Trois jours d’agonie, durant lesquels, comme dans un délire, le grand poète portugais reçoit ses hétéronymes. Lire la suite

Michel Schneider, Baudelaire. Les années profondes

Baudelaire avait la passion des images et l’amour des portraits. On trouvera ici ceux qu’il fit des peintres, des photographes et des écrivains de son temps. Ceux qu’ils firent de lui, en miroir. Ceux qu’il achetait et revendait, et celui de son père, qu’il traîna toute sa vie. Un seul portrait manque : celui de lui-même, qu’il n’écrivit pas. Cet impossible portrait hante toute son œuvre. L’homme aux images ne put peindre la sienne propre. Lire la suite

Jack Goody, La Culture des fleurs

Du rejet puritain des fleurs dans le christianisme ancien, dans l’islam ou dans la Chine de Mao à leur symbolisme érotique qui traverse l’histoire des sociétés humaines, Jack Goody invite le lecteur à le suivre dans ses promenades, de la plus haute Antiquité à nos jours. Lire la suite

Francis Schmidt, La Pensée du Temple. De Jérusalem à Qoumrân. Identité et lien social dans le judaïsme ancien

Longtemps le judaïsme ancien fut considéré comme une préparation au christianisme ; les manuscrits de Qoumrân ont d’abord été lus comme les premiers balbutiements d’un évangile naissant. Plus de quarante ans après les découvertes de la mer Morte, l’archéologie et l’étude scrupuleuse des textes rendent caduque une vision « christianocentrée » de l’histoire du judaïsme. Lire la suite

Arlette Farge, Le Cours ordinaire des choses dans la cité du XVIIIe siècle

On le sait, l’historien expose les formes et les structures des situations sociales, en étudie les évolutions dans le temps, parfois y marque discontinuités et ruptures. Lire la suite