Colloque « Pour un humanisme numérique », 10 janvier 2012 (Rencontres du Labo BnF)

La BnF a proposé, le mardi 10 janvier 2012, une journée consacrée aux mutations qu’entraîne le numérique dans la culture de l’écrit et dans l’exercice de la démocratie. Milad Doueihi et Maurice Olender, concepteurs de cette journée, ont rappelé que l’outil numérique est devenu un lieu de sociabilité et que les frontières entre virtuel et réel ne cessent de tomber ; cet outil dessine aussi les contours de ces nouveaux espaces souples et éclatés qui sortent du champ domestique ou bureautique pour s’inscrire dans la cité. De nouvelles modalités de la relation sociale, de l’amitié, sont en train d’émerger et contribuent à construire un « nouvel humanisme ».

Écrivains, chercheurs, historiens et philosophes ont débattu sur le sujet pour tenter de rompre avec les clichés propres aux oppositions conventionnelles entre l’homme et la machine, entre la pensée et la technologie. Trois thèmes ont été abordés tout au long de la journée pour enrichir cette réflexion : la globalisation de la culture numérique et la généralisation de la mobilité, les mutations de l’écriture qui s’affranchit de l’imprimé, la démocratie et ses nouveaux modes de représentations et d’expressions.

Programme de la journée:
– 10h – Ouverture par Bruno Racine, président de la BnF
Une archéologie du numérique au présent par Maurice Olender
Qu’est-ce que l’humanisme numérique ? par Milad Doueihi
– 10h30 – L’écrit à l’ère du numérique par Sébastien Rongier, Camille de Toledo, Cécile Portier, Denis Bruckmann
– 14h30 – Cultures numériques par Jean Davallon, Bruno Latour, Manuel Zacklad, Milad Doueihi, Bernadette Dufrêne
– 16h15 – Démocratie dématérialisée par Philippe Aigrain, Laurence Favier, Olivier Schrameck, Maurice Olender

Les enregistrements audio des interventions de cette journée peuvent être retrouvés ici

Enregistrement des interventions

Pour un humanisme numérique
En partenariat avec l’EHESS
Mardi 10 janvier 2012 de 10h à 18h
Petit Auditorium, Hall Est, entrée libre
BnF I François-Mitterrand, Quai François Mauriac, Paris XIIIe

Photographie Sébastien Rongier

Sébastien Rongier, intervenant de cette journée, a rendu compte du colloque sur son site. Son texte est à lire ici.