Re-lire : le numérique

Penser le numérique en ces temps où une épidémie et une urgence sanitaire l’ont placé au centre du (télé)travail, de nos échanges et sociabilités, avec deux livres de « La Librairie du XXIe siècle » signés Milad Doueihi et un numéro de la revue Le Genre humain (2011/2) interrogeant La démocratie dématérialisée. Lire la suite

Colloque « Pour un humanisme numérique », 10 janvier 2012 (Rencontres du Labo BnF)

La BnF a proposé, le mardi 10 janvier 2012, une journée consacrée aux mutations qu’entraîne le numérique dans la culture de l’écrit et dans l’exercice de la démocratie. Milad Doueihi et Maurice Olender, concepteurs de cette journée, ont rappelé que l’outil numérique est devenu un lieu de sociabilité et que les frontières entre virtuel et réel ne cessent de tomber ; cet outil dessine aussi les contours de ces nouveaux espaces souples et éclatés qui sortent du champ domestique ou bureautique pour s’inscrire dans la cité. De nouvelles modalités de la relation sociale, de l’amitié, sont en train d’émerger et contribuent à construire un « nouvel humanisme ». Lire la suite

La Librairie du XXIe siècle, 2011

Lire la suite

Milad Doueihi

Milad Doueihi est titulaire de la chaire de recherche sur les cultures numériques à l’université Laval (Québec). Traduit en plusieurs langues, il est l’auteur de plusieurs livres au Seuil, dans « La Librairie du XXIe siècle » : 

Histoire perverse du cœur humain, janvier 1996.

Le Paradis terrestre. Mythes et philosophies, septembre 2006.

La Grande Conversion numérique, janvier 2008.

Solitude de l’incomparable. Augustin et Spinoza, janvier 2009.

Pour un humanisme numérique, septembre 2011.

Milad Doueihi, Pour un humanisme numérique

Penser l’avenir des sociétés numériques avec les outils de nos traditions humanistes : tel est l’ambition de ce livre. Mais comment créer un humanisme numérique qui aurait intégré les exigences de nouveaux supports que rien ne permet de fixer dans l’espace ni de stabiliser dans le temps ? Lire la suite

Le Genre humain 2011/2 : La démocratie dématérialisée. Enjeux du vote électronique (n°51)

« Démocratie et vote sont indissociables : un couple inséparable qui, malgré la diversité qu’il autorise, reste le fondement de notre exercice politique premier. La culture numérique, on ne cesse de le répéter, modifie d’une manière inédite le paysage socio-politique de nos sociétés ; elle fragilise les intermédiaires classiques et invite les autorités comme les citoyens à imaginer un nouveau modèle du politique. Malgré cette actualité, on a rarement posé la question du rôle et du statut du vote électronique. Pourtant la question est importante, voire urgente. Les essais rassemblés par Laurence Favier dans ce volume du Genre humain le montrent. »

Milad Doueihi

« Le vote électronique pourrait introduire davantage qu’une nouvelle liturgie de l’élection : au-delà de la controverse technique, ce sont des catégories conceptuelles dont il s’agit de débattre, celles qui ont défini le vote comme mode de décision, en particulier le vote confidentiel comme expression démocratique. Lire la suite

La Librairie du XXIe siècle, 2009

Marc Augé, Quelqu’un cherche à vous retrouver, août 2009.

Julien Bonhomme, Les voleurs de sexe. Anthropologie d’une rumeur africaine, octobre 2009.

Yves Bonnefoy, Notre besoin de Rimbaud, mars 2009.

Milad Doueihi, Solitude de l’incomparable. Augustin et Spinoza, janvier 2009.

Pascal Dusapin, Une musique en train de se faire, mars 2009.

Lydia Flem, Comment je me suis séparée de ma fille et de mon quasi-fils, février 2009.

Françoise Frontisi-Ducroux, Ouvrages de dames. Ariane, Hélène, Pénélope, avril 2009.

François Maspero, Des saisons au bord de la mer, mars 2009.

Michelle Perrot, Histoires de chambres, septembre 2009 (Prix Femina Essais 2009).

Camille de Toledo, Le Hêtre et le bouleau. Essai sur la tristesse européenne suivi de L’Utopie linguistique ou la pédagogie du vertige, octobre 2009.

Nathan Wachtel, La Logique des bûchers, février 2009.

La Librairie du XXIe siècle, 2008

 

Sylviane Agacinski, Drame des sexes. Ibsen, Strindberg, Bergman, octobre 2008.

Marc Augé, Le métro revisité, septembre 2008.

Hubert Damisch, CINÉ FIL, mai 2008.

Milad Doueihi, La Grande Conversion numérique, traduit de l’anglais par Paul Chemla, janvier 2008.

Alain Fleischer, Le Carnet d’adresses, août 2008.

Nadine Fresco, La Mort des juifs, octobre 2008.

Jean-Frédéric Schaub, Oroonoko, prince et esclave. Roman colonial de l’incertitude, mars 2008.