Milad Doueihi : Créativité ou Intelligence ? Une herméneutique algorithmique (table ronde Eden studies)

Le 14 novembre 2020, de 16 h à 18 h, discussion avec Milad Doueihi and Claire Malrieux, modérée par Joachim Olender, WIELS.

Milad Doueihi, historien des religions, se dit « numéricien par accident » et voit l’humaniste contemporain comme un geek éclairé. L’artiste Claire Malrieux l’accompagne dans une discussion sur l’errance programmée dans les récits de rêves humains.
Lire la suite

Re-lire : le numérique

Penser le numérique en ces temps où une épidémie et une urgence sanitaire l’ont placé au centre du (télé)travail, de nos échanges et sociabilités, avec deux livres de « La Librairie du XXIe siècle » signés Milad Doueihi et un numéro de la revue Le Genre humain (2011/2) interrogeant La démocratie dématérialisée. Lire la suite

Soirée Coïncidences : trio numérique (8 novembre 2011)

Soirée Coïncidences à l’occasion de la parution d’un « trio numérique », composé de deux livres de Milad Doueihi, Pour un humanisme numérique et La Grande Conversion numérique, et du numéro 51 de la revue Le Genre humain, dirigé par Laurence Favier, « La Démocratie dématérialisée. Enjeux du vote électronique ».

On pourra également se référer au colloque de la BNF organisé le 10 janvier 2012 par Milad Doueihi et Maurice Olender, « Pour un humanisme numérique » ; et à cette page centrée sur ce même trio numérique.
Lire la suite

Milad Doueihi

Milad Doueihi est titulaire de la chaire de recherche sur les cultures numériques à l’université Laval (Québec). Traduit en plusieurs langues, il est l’auteur de plusieurs livres au Seuil, dans « La Librairie du XXIe siècle » : 

Histoire perverse du cœur humain, janvier 1996.

Le Paradis terrestre. Mythes et philosophies, septembre 2006.

La Grande Conversion numérique, janvier 2008.

Solitude de l’incomparable. Augustin et Spinoza, janvier 2009.

Pour un humanisme numérique, septembre 2011.

La Librairie du XXIe siècle, 2008

 

Sylviane Agacinski, Drame des sexes. Ibsen, Strindberg, Bergman, octobre 2008.

Marc Augé, Le métro revisité, septembre 2008.

Hubert Damisch, CINÉ FIL, mai 2008.

Milad Doueihi, La Grande Conversion numérique, traduit de l’anglais par Paul Chemla, janvier 2008.

Alain Fleischer, Le Carnet d’adresses, août 2008.

Nadine Fresco, La Mort des juifs, octobre 2008.

Jean-Frédéric Schaub, Oroonoko, prince et esclave. Roman colonial de l’incertitude, mars 2008.