Antonio Tabucchi, Autobiographies d’autrui. Poétiques a posteriori

« Ces écrits sur mes écrits sont un pur prétexte pour parler des livres d’autrui, tels ceux qu’on emporte avec soi dans une valise idéale, au cours des voyages les plus lointains, souvent sans le savoir. Un matin quelconque, tu ouvres une fenêtre dans un pays qui n’est pas le tien: quelque chose d’inattendu arrive. Et voilà qu’à l’improviste, de ton invisible valise sort la mémoire qui donne l’illusion de saisir un paysage incompréhensible.

Voilà ce qui s’est passé quand j’ai repensé à certains de mes livres: j’ai eu l’illusion de les comprendre grâce à des pages écrites par autrui. En somme, je voulais te dire que ces lignes, en feignant de parler de mon œuvre, ne sont que prétexte à littérature. »

traduit de l’italien par Lise Chapuis et Bernard Comment avec la participation de l’auteur
mars 2003, 192 pages — EAN 9782020552653