Le Genre humain 2013/1 : Alain Fleischer écrivain (n°54)

Depuis sa création, la revue Le Genre humain a publié plus d’une quarantaine de numéros thématiques. Peu de volumes ont été consacrés à l’œuvre d’un auteur : Charles Malamoud, Jacques Le Brun et récemment Jean-Pierre Vernant. À ces trois savants succède aujourd’hui un artiste dont l’œuvre a pu surprendre la critique par son ampleur, par sa dynamique plurielle. En effet, cinéaste, plasticien, photographe, écrivain, auteur de romans et d’essais, Alain Fleischer collabore aussi régulièrement à des projets de l’architecte Jean Nouvel. Qu’il soit fondateur et directeur, depuis sa création en 1997, du Fresnoy-Studio national des arts contemporains, une institution dédiée à la création artistique audiovisuelle, permet de saisir autrement encore la cohérence structurelle d’une démarche en effet plurielle : institutionnelle et esthétique, politique et poétique.

 

Ce volume s’efforce de déceler le fil rouge qui parcourt la cinquantaine de livres d’Alain Fleischer. On y retrouve les thèmes majeurs de son œuvre, avec ses « angles morts », le silence de l’écriture et l’impossible « saisie » d’un génocide : trou de mémoire, chargé d’un poids qui n’est pas soluble dans l’oubli, d’où résultera ce que l’histoire du genre humain pourra élaborer pour les générations à venir.

Le lecteur est invité à découvrir des approches, à la fois littéraires et esthétiques, de l’œuvre d’Alain Fleischer, qui apportent des éléments de réflexion à ceux qui participent aujourd’hui au renouvellement de l’écriture des sciences sociales.

Maurice Olender

 

Ce numéro, publié par les Éditions du Seuil, est disponible en librairies. Parution le 29 août 2013, 336 pages — EAN 9782021120677
Sa version numérique peut être téléchargée sur Cairn.info.

 

Le Genre humain (n° 54) : Alain Fleischer écrivain

Sous la direction de Jutta Fortin et Jean-Bernard Vray

SOMMAIRE :

• Nadine Fresco, François Jacob (1920-2013)
• Maurice Olender, Présentation
• Jean-Bernard Vray, « L’identité, quelle prison ! »
• Alain Fleischer, Quand l’auteur que je suis est un autre
• Maxime Decout, Des angles morts dans la mémoire
• Pierre Ouellet, Temps-témoin
• Jean-Pierre Mourey, Jouet, collection, jouissance
• Lydia Flem, Offrande photographique (Cahier de 8 pages de photographies entre les pages 80 et 81 de la revue)

Lydia Flem, Offrande photographique (page 1 du cahier photographique inséré dans la revue Le Genre humain, n° 54, « Alain Fleischer écrivain »)

• Jutta Fortin, La mère disparue : « Comment le monde peut-il continuer ? »
• Fabien Gris, « Les images me regardent, je suis pris dans leur filet » : Alain Fleischer et le paradigme cinématographique
• Maurice Olender, Apprendre à lire et à écrire : l’invention d’un lieu
• Bruno Racine, Une étrange absence
• Catherine Perret, Le cauchemar de Narcisse (Lettre à Alain Fleischer à l’occasion d’un rendez-vous manqué)
• Thierry Saint-Arnoult, Jouer les prolongations ou la tristesse européenne
• Daniel Dobbels, L’aube de la Bibliothèque
• Anne Roche, « Les erreurs du copiste »
• Stéphane Chaudier, Imitation : la mimésis ré-enchantée
• Elisa Bricco, Remémoration et ressassement
• Isabelle Dangy, Le mécanique et le vivant
• Marinella Termite, Empreintes et courts-circuits : la « langue fantôme »
• Jean-Bernard Vray, Puissances de l’interface
• Pierre Yana, Sàndor et son double. Nommer la Shoah
• Hubert Damisch et Alain Fleischer, Circuits

Table des abréviations utilisées pour les titres d’Alain Fleischer
Bibliographie et filmographie d’Alain Fleischer
Études consacrées à Alain Fleischer