Georges Perec, Penser/Classer

Que me demande-t-on au juste ? Si je pense avant de classer ? Si je classe avant de penser ? Comment je classe ce que je pense ? Comment je pense quand je veux classer ? […]

Tellement tentant de vouloir distribuer le monde entier selon un code unique ; une loi universelle régirait l’ensemble des phénomènes : deux hémisphères, cinq continents, masculin et féminin, animal et végétal, singulier pluriel, droite gauche, quatre saisons, cinq sens, six voyelles, sept jours, douze mois, vingt-six lettres.

Malheureusement ça ne marche pas, ça n’a même jamais commencé à marcher, ça ne marchera jamais.

N’empêche que l’on continuera encore longtemps à catégoriser tel ou tel animal selon qu’il a un nombre impair de doigts ou de cornes creuses.

192 p., mai 2003 — EAN 9782020587259

L’article « Penser/Classer » de Perec a d’abord été publié dans le numéro 2 de la revue Le Genre humain (1982). Il est devenu un volume de la collection « Textes du XXe siècle » (Hachette), dirigée par Maurice Olender. Depuis 2003, ce livre est édité dans « La Librairie du XXIe siècle« .

 

 

Sur l’histoire de ce texte, lire dans Singulier Pluriel de Maurice Olender (Seuil, 2020), le chapitre « Dans l’atelier posthume de Georges Perec » (p. 133-157).