Sylviane Agacinski


Philosophe, Sylviane Agacinski enseigne à l’École des hautes études en sciences sociales. Elle a publié son premier livre en 1977 (Aparté. Conceptions et morts de Sören Kierkegaard) chez Aubier-Montaigne, dans la collection « La philosophie en effet », dirigée par Jacques Derrida.

Le Passeur de temps. Modernité et nostalgie, février 2000.

Métaphysique des sexes. Masculin/Féminin aux sources du christianisme, janvier 2005.

Drame des sexes. Ibsen, Strindberg, Bergman, octobre 2008.

Femmes. Entre sexe et genre, avril 2012.

Le Tiers-corps, réflexions sur le don d’organes, mars 2018.

• Deux livres de Sylviane Agacinski ont également été publiés par Maurice Olender, aux éditions du Seuil, hors collection :

Journal interrompu, septembre 2002.

Engagements, janvier 2007.

Marcel Detienne

Marcel Detienne (1935-2019) a été directeur d’études à l’École pratique des hautes études (Sciences religieuses) et professeur à l’université Johns Hopkins à Baltimore. 

Comparer l’incomparable, 2000.

Comment être autochtone. Du pur Athénien au Français raciné, avril 2003.

La Librairie du XXe siècle, 2000

 

Sylviane Agacinski, Le passeur de temps. Modernité et nostalgie, février 2000.

Marcel Detienne, Comparer l’incomparable, janvier 2000.

Israel Rosenfield, « La Mégalomanie » de Freud, traduit de l’anglais (États-Unis) par Lydia Flem, octobre 2000.

 

Israel Rosenfield, « La Mégalomanie » de Freud

Une mystérieuse petite-fille de Freud confie à un neuroscientifique américain un manuscrit inédit de son grand-père, rédigé à Vienne en janvier 1938 : La Mégalomanie. Dernier pied de nez de l’inventeur de la psychanalyse à la postérité. Freud y remet en question le complexe d’Œdipe et lui substitue une conception cruelle et ironique de l’Autorité, de la Connaissance et du Pouvoir. Lire la suite