Sylviane Agacinski


Philosophe, Sylviane Agacinski enseigne à l’École des hautes études en sciences sociales. Elle a publié son premier livre en 1977 (Aparté. Conceptions et morts de Sören Kierkegaard) chez Aubier-Montaigne, dans la collection « La philosophie en effet », dirigée par Jacques Derrida.

Le Passeur de temps. Modernité et nostalgie, février 2000.

Métaphysique des sexes. Masculin/Féminin aux sources du christianisme, janvier 2005.

Drame des sexes. Ibsen, Strindberg, Bergman, octobre 2008.

Femmes. Entre sexe et genre, avril 2012.

Le Tiers-corps, réflexions sur le don d’organes, mars 2018.

• Deux livres de Sylviane Agacinski ont également été publiés par Maurice Olender, aux éditions du Seuil, hors collection :

Journal interrompu, septembre 2002.

Engagements, janvier 2007.

La Librairie du XXIe siècle, 2012

Sylviane Agacinski, Femmes entre sexe et genre, avril 2012.

Claude Burgelin, Les Mal Nommés. Duras, Leiris, Calet, Bive, Perec, Gary et quelques autres, octobre 2012.

Hubert Damisch, Le Messager des îles, avril 2012.

Luc Dardenne, Sur l’affaire humaine, mai 2012.

Daniele Del Giudice, Marchands de temps, traduit de l’italien par Jean-Paul Manganaro, avril 2012.

Ivan Jablonka, Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus. Une enquête, janvier 2012.

Georges Perec, Le Condottière, mars 2012.

Jean Starobinski, L’Encre de la mélancolie, octobre 2012.

Sylviane Agacinski, Femmes. Entre sexe et genre

Vous croyez savoir de qui il s’agit quand on parle des femmes. Erreur : le doute s’est installé depuis que Monique Wittig déclara que « les lesbiennes ne sont pas des femmes ». Lire la suite