Sylviane Agacinski


Philosophe, Sylviane Agacinski enseigne à l’École des hautes études en sciences sociales. Elle a publié son premier livre en 1977 (Aparté. Conceptions et morts de Sören Kierkegaard) chez Aubier-Montaigne, dans la collection « La philosophie en effet », dirigée par Jacques Derrida.

Le Passeur de temps. Modernité et nostalgie, février 2000.

Métaphysique des sexes. Masculin/Féminin aux sources du christianisme, janvier 2005.

Drame des sexes. Ibsen, Strindberg, Bergman, octobre 2008.

Femmes. Entre sexe et genre, avril 2012.

Le Tiers-corps, réflexions sur le don d’organes, mars 2018.

• Deux livres de Sylviane Agacinski ont également été publiés par Maurice Olender, aux éditions du Seuil, hors collection :

Journal interrompu, septembre 2002.

Engagements, janvier 2007.

La Librairie du XXIe siècle, 2005

 

Sylviane Agacinski, Métaphysique des sexes. Masculin/féminin aux sources du christianisme, janvier 2005.

Henri Atlan, L’Utérus artificiel, mars 2005.

Jean-Christophe Bailly, Le Champ mimétique, janvier 2005.

Luc Dardenne, Au dos de nos images (1991-2005) suivi de Le Fils et L’Enfant, par Jean-Pierre et Luc Dardenne, mai 2005.

Alain Fleischer, L’Accent, une langue fantôme, août 2005. (Prix Georges Dumézil de l’Académie française 2006).

Lydia Flem, Panique, mars 2005 (Prix de l’Académie royale de Belgique).

Nicole Loraux, La Tragédie d’Athènes. La politique entre l’ombre et l’utopie, septembre 2005.

Charles Malamoud, La Danse des pierres. Études sur la scène sacrificielle dans l’Inde ancienne, septembre 2005.

Jacques Rancière, Chroniques des temps consensuels, octobre 2005.

Jean Starobinski, Les Enchanteresses, octobre 2005.

Sylviane Agacinski, Métaphysique des sexes. Masculin/Féminin aux sources du christianisme

Les grands mythes chrétiens dessinent une histoire des sexes. Lire la suite