La Librairie du XXIe siècle, 2018

 

Sylviane Agacinski, Le Tiers-corps, réflexions sur le don d’organes, mars 2018.

Daniele Del Giudice, Le Stade de Wimbledon, traduit de l’italien par René de Ceccatty, mai 2018.

Lydia Flem, La Vie quotidienne de Freud et de ses patients, préface de Fethi Benslama, avril 2018.

Ivan Jablonka, En camping-car, janvier 2018.

Claude Lévi-Strauss, Roman Jacobson, Correspondance. 1942-1982, préfacé, édité et annoté par Emmanuelle Loyer et Patrice Maniglier, 2018.

Vincent Peillon, Liberté, égalité, fraternité. Sur le républicanisme français, mars 2018.

Michelle Perrot, George Sand à Nohant. Une maison d’artiste, août 2018.

Jérôme Prieur, La Moustache du soldat inconnu, septembre 2018.

Jacques Roubaud, Peut-être ou La Nuit de dimanche (brouillon de prose). Autobiographie romanesque, janvier 2018.

Jean Schwoebel, La Presse, le pouvoir et l’argent (nouvelle édition revue et augmentée), préface de Paul Ricoeur, avant-Propos d’Edwy Plenel, mars 2018.

Daniele Del Giudice

Quand l’ombre se détache du sol, traduit de l’italien par Jean-Paul Manganaro, avril 1996.

L’Oreille absolue, traduit de l’italien par Jean-Paul Manganaro, février 1998.

Dans le musée de Reims, traduit de l’italien par Jean-Paul Manganaro, septembre 2003.

Horizon mobile, traduit de l’italien par Jean-Paul Manganaro, mars 2010.

Marchands de temps, traduit de l’italien par Jean-Paul Manganaro, avril 2012.

Le Stade de Wimbledon, traduit de l’italien par René de Ceccatty, mai 2018. Lire la suite

La Librairie du XXIe siècle, 2012

Sylviane Agacinski, Femmes entre sexe et genre, avril 2012.

Claude Burgelin, Les Mal Nommés. Duras, Leiris, Calet, Bive, Perec, Gary et quelques autres, octobre 2012.

Hubert Damisch, Le Messager des îles, avril 2012.

Luc Dardenne, Sur l’affaire humaine, mai 2012.

Daniele Del Giudice, Marchands de temps, traduit de l’italien par Jean-Paul Manganaro, avril 2012.

Ivan Jablonka, Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus. Une enquête, janvier 2012.

Georges Perec, Le Condottière, mars 2012.

Jean Starobinski, L’Encre de la mélancolie, octobre 2012.

La Librairie du XXIe siècle, 2003

 

Henri Atlan, Les Étincelles de hasard II. Athéisme de l’Écriture, octobre 2003.

Ginevra Bompiani, Le Portrait de Sarah Malcolm, traduit de l’italien par René de Ceccatty, mars 2003.

Paul Celan, Renverse du souffle, traduit de l’allemand et annoté par Jean-Pierre Lefebvre, édition bilingue, janvier 2003.

Daniele Del Giudice, Dans le musée de Reims, traduit de l’italien par Jean-Paul Manganaro, septembre 2003.

Marcel Detienne, Comment être autochtone. Du pur Athénien au Français raciné, avril 2003.

Jean-Claude Grumberg, Mon père. Inventaire suivi de Une leçon de savoir-vivre, septembre 2003.

Georges Perec, Penser/Classer, mai 2003.

Jean-Claude Schmitt, La Conversion d’Hermann le Juif. Autobiographie, histoire et fiction,janvier 2003.

Antonio Tabucchi, Autobiographies d’autrui. Poétiques a posteriori, traduit de l’italien par Lise Chapuis et Bernard Comment, mars 2003.

Daniele Del Giudice, Dans le musée de Reims

« Il y a des gens qui se tiennent tout entiers au bord de leurs yeux. Ils surgissent de là. Cela ne dépend pas de leurs qualités intérieures, peut-être d’autres, plus riches intérieurement, ont un regard qui n’arrive pas jusqu’à la pupille, il s’arrête avant, on ne sait où, que sais-je, au diaphragme, à la poitrine, ou quelque part dans leur tête. Je ne sais pas comment vous voyez, mais votre regard se voit tellement. Vous êtes totalement là, au bord de vos yeux. »

Traduit de l’italien par Jean-Paul Manganaro, 96 p., septembre 2003  — EAN 9782020580342

Lire la suite

Le Genre humain 1999/1 : Lumières sur la ville (n° 34)

Lire la suite