Ivan Jablonka en rencontre à la MAHJ, le 6 juillet 2021 à 19h30

 

Mardi 6 juillet 2021 de 19h30 à 21 h, Ivan Jablonka sera en conversation avec Pierre Benetti, critique littéraire à En attendant Nadeau à l’occasion de la parution de son ouvrage Un garçon comme vous et moi (Seuil, 2021).

Lire la suite

En camping-car, une histoire de nos vacances avec Ivan Jablonka le dimanche 20 juin 2021 à 22h35 sur France 5


« On croit que nos vacances sont un moment très familial, très intime qui n’intéresse que nous. C’est faux ! Nos vacances appartiennent à tout le monde. Qu’est-ce que ces moments privilégiés disent de nous ? Que racontent-ils de nous ? de notre aventure collective ? … (…) La mer, le soleil, le repos sont commun à de nombreuses vacances, incarnant des plaisirs recherchés à l’époque mais je sentais que le camping-car avait quelque chose d’unique… » (voix commentaire)
Lire la suite

La Librairie du XXIe siècle, 2021

Ivan Jablonka, Un garçon comme vous et moi, janvier 2021.

Philippe Borgeaud, La Pensée européenne des religions, février 2021.

Lydia Flem, Paris Fantasme, mars 2021.

Catherine Perret, Le tacite, l’humain : anthropologie politique de Fernand Deligny, mai 2021.

Jean-Claude Grumberg, Jacqueline Jacqueline, août 2021.

 

Ivan Jablonka, Un garçon comme vous et moi

De livre en livre, Ivan Jablonka ouvre des voies nouvelles. Avec une audace et une créativité peu communes, il invente ses sujets et ses formes. Après Laëtitia, après En camping-car, il explore sa « garçonnité » dans les années 1970-1980, s’interrogeant sur le « nous-garçons » et les frontières incertaines entre masculin et féminin.
Lire la suite

Laëtitia d’Ivan Jablonka, bientôt en série sur France 2

Laëtitia d’Ivan Jablonka, bientôt en série sur France 2

Laëtitia d’Ivan Jablonka, Prix Medicis 2016, a été adapté, par Jean Xavier Lestrade, en une série de 6 épisodes, sélectionnée au Festival de la Fiction de La Rochelle et au Festival du film de Sundance. Elle sera diffusée sur France 2 le 21 septembre 2020.

Lire la suite

La Librairie du XXIe siècle, 2018

 

Sylviane Agacinski, Le Tiers-corps, réflexions sur le don d’organes, mars 2018.

Daniele Del Giudice, Le Stade de Wimbledon, traduit de l’italien par René de Ceccatty, mai 2018.

Lydia Flem, La Vie quotidienne de Freud et de ses patients, préface de Fethi Benslama, avril 2018.

Ivan Jablonka, En camping-car, janvier 2018.

Claude Lévi-Strauss, Roman Jacobson, Correspondance. 1942-1982, préfacé, édité et annoté par Emmanuelle Loyer et Patrice Maniglier, 2018.

Vincent Peillon, Liberté, égalité, fraternité. Sur le républicanisme français, mars 2018.

Michelle Perrot, George Sand à Nohant. Une maison d’artiste, août 2018.

Jérôme Prieur, La Moustache du soldat inconnu, septembre 2018.

Jacques Roubaud, Peut-être ou La Nuit de dimanche (brouillon de prose). Autobiographie romanesque, janvier 2018.

Jean Schwoebel, La Presse, le pouvoir et l’argent (nouvelle édition revue et augmentée), préface de Paul Ricoeur, avant-Propos d’Edwy Plenel, mars 2018.

Ivan Jablonka

 

Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus. Une enquête, janvier 2012.

L’Histoire est une littérature contemporaine. Manifeste pour les sciences sociales, septembre 2014.

Laëtitia ou la fin des hommes, août 2016. Prix Medicis 2016, Prix Transfuge du meilleur essai 2016, Prix Littéraire Le Monde 2016, prix des Prix Littéraires 2016.

En camping-car, janvier 2018.

Un garçon comme vous et moi, janvier 2021.

La Librairie du XXIe siècle, 2016

Esteban Buch, Trauermarsch, L’Orchestre de Paris dans l’Argentine de la dictature, octobre 2016.

Hubert Damisch, La Ruse du tableau. La peinture ou ce qu’il en reste, septembre 2016.

Donatella Di Cesare, Heidegger, les Juifs, la Shoah. Les Cahiers noirs, février 2016.

Lydia Flem, Je me souviens de l’imperméable rouge que je portais l’été de mes vingt ans, mars 2016.

Ivan Jablonka, Laëtitia ou la fin des hommes, août 2016.

Claude Lévi-Strauss, Le Père Noël supplicié, novembre 2016.

Georges Perec, L’Attentat de Sarajevo, mai 2016.

Paul-André Rosental, Destins de l’eugénisme, janvier 2016.

Jacques Roubaud, Poétique. Remarques. Poésie, mémoire, nombre, temps, rythme, contrainte, forme, etc., avril 2016.

Ida Vitale, Ni plus ni moins, traduit par François Maspero et Silvia Baron Supervielle, mai 2016.