Maurice Olender et La Librairie du XXIe siècle, Rencontre au Centre Pompidou le 23 novembre 2020, 17h30-19h45


À l’occasion de la publication de Singulier Pluriel. Conversations et des 30 ans de La Librairie du XXIe siècle, collection créée et dirigée depuis 1989 aux éditions du Seuil par Maurice Olender, la Bpi propose, le 23 novembre 2020, une rencontre avec quelques-un.e.s des auteur.e.s de cette collection riche de plus de 250 titres traduits en une quarantaine de langues.

Intitulée « Maurice Olender, y a-t-il un fantôme dans la bibliothèque ? », cette rencontre, animée par Christine Marcandier, réunira, autour de Maurice Olender : Florence Delay, Luc Dardenne, Alain Fleischer, Lydia Flem, Jean-Claude Grumberg, Michel Pastoureau, Michelle Perrot, Jacques Roubaud et Martin Rueff. 

La rencontre sera précédée, à 17h30, par la projection du film d’Alain Fleischer, Notre gai savoir. Six amis en voyage au Waldhaus. Lire la suite

La plus précieuse des marchandises de Jean-Claude Grumberg, de « La Librairie » en « Points »

Jean-Claude Grumberg, La plus précieuse des marchandises de « La librairie du XXIe siècle » en poche aux éditions Points.
Lire la suite

La Librairie du XXIe siècle, 2019

Sébastien Albertelli, Julien Blanc et Laurent Douzou, La Lutte clandestine en France. Une histoire de la résistance (1940-1944), avril 2019.

Anne-Marie Albiach, La Mezzanine, le dernier récit de Catarina Quia, préface de Jacques Roubaud, mai 2019.

Uri Eisenzweig, Le sionisme fut un humanisme, mars 2019.

Jean-Claude Grumberg, La plus précieuse des marchandises. Un conte, janvier 2019.

Jacques Le Brun, Dieu un pur rien. Angelus Silesius, poésie, métaphysique et mystique, février 2019.

Claude Lévi-Strauss, Anthropologie structurale zéro, préface de Vincent Debaene, septembre 2019.

Maurizio Bettini, Noël. Aux origines de la crèche, trad. Pierre Vesperini, octobre 2019. Lire la suite

La Librairie du XXIe siècle, 2010

 

Henri Atlan, De la fraude. Le monde de l’onaa, mars 2010.

Marcel Bénabou, Pourquoi je n’ai écrit aucun de mes livres, avril 2010.

Julien Blanc, Au commencement de la Résistance. Du côté du Musée de l’Homme, 1940-1941, octobre 2010.

Daniel Del Giudice, L’Horizon mobile, trad. de l’italien par Jean-Paul Manganaro, mars 2010.

Jean-Claude Grumberg, Pleurnichard, février 2010.

Daniel Heller-Roazen, L’Ennemi de tous. Le pirate contre les nations, traduit de l’anglais (USA) par Françoise et Paul Chemla, janvier 2010.

Sabina Loriga, Le Petit x. De la biographie à l’histoire, avril 2010.

Michel Pastoureau, Les Couleurs de nos souvenirs, septembre 2010 (Prix Medicis 2010 et Prix France Télévisions, 2011).

Vincent Peillon, Une religion pour la République. La foi laïque de Ferdinand Buisson, janvier 2010.

Jérôme Prieur, Rendez-vous dans une autre vie, mars 2010.

 

« Une Leçon homéopathique », Jean-Claude Grumberg (MAL, 26 janvier 2004)

Race sans histoire

« Une Leçon homéopathique, Jean-Claude Grumberg » a été lu à La Maison de l’Amérique Latine, à l’invitation de François Vitrani, le 26 janvier 2004, lors de la présentation du livre de Jean-Claude Grumberg, Mon Père. Inventaire, suivi de Une leçon de savoir-vivre (2003).

Soirée en compagnie de Jean-Claude Grumberg, de Mathieu Amalric et de Marie Moscovici. 

Ce texte peut désormais être retrouvé dans Race sans histoire aux pages 238-242.

La Librairie du XXIe siècle, 2003

 

Henri Atlan, Les Étincelles de hasard II. Athéisme de l’Écriture, octobre 2003.

Ginevra Bompiani, Le Portrait de Sarah Malcolm, traduit de l’italien par René de Ceccatty, mars 2003.

Paul Celan, Renverse du souffle, traduit de l’allemand et annoté par Jean-Pierre Lefebvre, édition bilingue, janvier 2003.

Daniele Del Giudice, Dans le musée de Reims, traduit de l’italien par Jean-Paul Manganaro, septembre 2003.

Marcel Detienne, Comment être autochtone. Du pur Athénien au Français raciné, avril 2003.

Jean-Claude Grumberg, Mon père. Inventaire suivi de Une leçon de savoir-vivre, septembre 2003.

Georges Perec, Penser/Classer, mai 2003.

Jean-Claude Schmitt, La Conversion d’Hermann le Juif. Autobiographie, histoire et fiction,janvier 2003.

Antonio Tabucchi, Autobiographies d’autrui. Poétiques a posteriori, traduit de l’italien par Lise Chapuis et Bernard Comment, mars 2003.