La Librairie du XXIe siècle, 2018

 

Sylviane Agacinski, Le Tiers-corps, réflexions sur le don d’organes, mars 2018.

Daniele Del Giudice, Le Stade de Wimbledon, traduit de l’italien par René de Ceccatty, mai 2018.

Lydia Flem, La Vie quotidienne de Freud et de ses patients, préface de Fethi Benslama, avril 2018.

Ivan Jablonka, En camping-car, janvier 2018.

Claude Lévi-Strauss, Roman Jacobson, Correspondance. 1942-1982, préfacé, édité et annoté par Emmanuelle Loyer et Patrice Maniglier, 2018.

Vincent Peillon, Liberté, égalité, fraternité. Sur le républicanisme français, mars 2018.

Michelle Perrot, George Sand à Nohant. Une maison d’artiste, août 2018.

Jérôme Prieur, La Moustache du soldat inconnu, septembre 2018.

Jacques Roubaud, Peut-être ou La Nuit de dimanche (brouillon de prose). Autobiographie romanesque, janvier 2018.

Jean Schwoebel, La Presse, le pouvoir et l’argent (nouvelle édition revue et augmentée), préface de Paul Ricoeur, avant-Propos d’Edwy Plenel, mars 2018.

Maurice Olender : Un gisement à ciel ouvert, à propos du film « Ma vie en Allemagne avant et après Hitler » de Jérôme Prieur

Ma vie en Allemagne avant et après Hitler © Roche Productions / ARTE France

 

Une petite annonce du New York Times du 6 août 1939 invite « toute personne qui a connu l’Allemagne avant et après 1933 » à témoigner par écrit. Lire la suite

Jérôme Prieur

Jérôme Prieur est écrivain et cinéaste. Il a également publié au Seuil, édité par Maurice Olender, Jésus selon Mahomet, avec Gérard Mordillat, en 2015.

Roman noir, octobre 2006.

Rendez-vous dans une autre vie, mars 2010

La Moustache du soldat inconnu, septembre 2018.

La Librairie du XXIe siècle, 2010

 

Henri Atlan, De la fraude. Le monde de l’onaa, mars 2010.

Marcel Bénabou, Pourquoi je n’ai écrit aucun de mes livres, avril 2010.

Julien Blanc, Au commencement de la Résistance. Du côté du Musée de l’Homme, 1940-1941, octobre 2010.

Daniel Del Giudice, L’Horizon mobile, trad. de l’italien par Jean-Paul Manganaro, mars 2010.

Jean-Claude Grumberg, Pleurnichard, février 2010.

Daniel Heller-Roazen, L’Ennemi de tous. Le pirate contre les nations, traduit de l’anglais (USA) par Françoise et Paul Chemla, janvier 2010.

Sabina Loriga, Le Petit x. De la biographie à l’histoire, avril 2010.

Michel Pastoureau, Les Couleurs de nos souvenirs, septembre 2010 (Prix Medicis 2010 et Prix France Télévisions, 2011).

Vincent Peillon, Une religion pour la République. La foi laïque de Ferdinand Buisson, janvier 2010.

Jérôme Prieur, Rendez-vous dans une autre vie, mars 2010.

 

La Librairie du XXIe siècle, 2006

 

Henri Atlan, L’Organisation biologique et la théorie de l’information, février 2006.

Yves Bonnefoy, L’Imaginaire métaphysique, avril 2006.

Jorge Luis Borges, Cours de métaphysique anglaise, trad. de l’espagnol et annoté par Michel Lafon, édité par Martin Arias et Martin Hadis, mai 2006.

Paul Celan et Ilana Shmueli, Correspondance, préface Ilana Shmueli, édition établie par Ilana Shmueli et Thomas Sparr, trad. de l’allemand, révision et adaptation de Bertrand Badiou, septembre 2006.

Milad Doueihi, Le Paradis terrestre. Mythes et philosophies, septembre 2006.

Lydia Flem, Lettres d’amour en héritage, octobre 2006.

Jean Kellens, La Quatrième naissance de Zarathushtra. Zoroastre dans l’imaginaire occidental, février 2006.

Jérôme Prieur, Roman noir, octobre 2006.

Olivier Rolin et Cie, Rooms, mars 2006.

David Shulman, Ta’ayush. Journal d’un combat pour la paix. Israël-Palestine, 2002-2005, préface de Charles Malamoud, janvier 2006.

Jérôme Prieur, Roman noir

Romans gothiques, romans frénétiques, sous des appellations diverses le « roman noir » s’épanouit en Angleterre d’abord, puis en France, en Allemagne, en Irlande, en Écosse. Son âge d’or se situe au tournant du XVIIIe et du XIXe siècle. C’est l’époque des révolutions, politiques, religieuses, sociales, qui secouent l’Europe. Lire la suite