Maurice Olender et La Librairie du XXIe siècle, Rencontre au Centre Pompidou le 23 novembre 2020, 17h30-19h45


À l’occasion de la publication de Singulier Pluriel. Conversations et des 30 ans de La Librairie du XXIe siècle, collection créée et dirigée depuis 1989 aux éditions du Seuil par Maurice Olender, la Bpi propose, le 23 novembre 2020, une rencontre avec quelques-un.e.s des auteur.e.s de cette collection riche de plus de 250 titres traduits en une quarantaine de langues.

Intitulée « Maurice Olender, y a-t-il un fantôme dans la bibliothèque ? », cette rencontre, animée par Christine Marcandier, réunira, autour de Maurice Olender : Florence Delay, Luc Dardenne, Alain Fleischer, Lydia Flem, Jean-Claude Grumberg, Michel Pastoureau, Michelle Perrot, Jacques Roubaud et Martin Rueff. 

La rencontre sera précédée, à 17h30, par la projection du film d’Alain Fleischer, Notre gai savoir. Six amis en voyage au Waldhaus. Lire la suite

Michel Pastoureau


L’étoffe du diable. Une histoire des rayures et des tissus rayés, 1991 et 2018.

Une histoire symbolique du Moyen Âge occidental, février 2004.

L’Ours. Histoire d’un roi déchu, janvier 2007.

Les couleurs de nos souvenirs, septembre 2019. Prix Medicis Essais 2010.

Le Roi tué par un cochon. Une mort infâme aux origines des emblèmes de France ?, septembre 2015.

Une couleur ne vient jamais seule. Journal chromatique. 2012-2016, octobre 2017.

La Librairie du XXIe siècle, 2017

 

Michel Deguy, À ce qui n’en finit pas (nouvelle édition revue et augmentée), novembre 2017.

Norbert Elias, Les Allemands. Luttes de pouvoir et développement de l’habitus aux XIXe et XXe siècles — livre précédé de Barbarie et « dé-civilisation » par Roger Chartier — traduction de l’anglais par Marc Joly et de l’allemand par Marc de Launay, mai 2017.

Françoise Frontisi-Ducroux, Arbres filles et garçons fleurs. Métamorphoses érotiques dans les mythes grecs, février 2017.

Daniel Heller Roazen, Langues obscures. L’art des voleurs et des poètes, traduit de l’anglais (États-Unis) par Françoise et Paul Chemla, mars 2017.

Maurice Olender, Un fantôme dans la bibliothèque, mai 2017.

Nicanor Parra, Poèmes et Antipoèmes et Anthologie (1937-2014), édition bilingue, traduction par Bernard Pautrat, préface de Philippe Lançon, juin 2017.

Michel Pastoureau, Une couleur ne vient jamais seule. Journal chromatique. 2012-2016, octobre 2017.

Jacques Rancière, Les Bords de la fiction, septembre 2017.

Emmanuel Terray, Mes anges gardiens, précédé d’Emmanuel Terray l’insurgé par Françoise Héritier, janvier 2017.

Peter Trawny, Heidegger. Une introduction critique, traduction de l’allemand par Marc B. de Launay, septembre 2017.

Michel Pastoureau, Une couleur ne vient jamais seule. Journal chromatique. 2012-2016

Dans son ouvrage Les Couleurs de nos souvenirs, Michel Pastoureau s’était intéressé à l’histoire des rapports entre couleurs et société sur plus d’un demi-siècle (1950-2010). Lire la suite

La Librairie du XXIe siècle, 2015

 

Yves Bonnefoy, L’Hésitation d’Hamlet et la Décision de Shakespeare, novembre 2015.

Luc Dardenne, Au dos de nos images II (2005-2014) suivi de Le Gamin au vélo et Deux jours, par Jean-Pierre et Luc Dardenne, janvier 2015.

Norbert Elias, Théorie des symboles, traduction de l’anglais par Marie-Blanche et Damien Guillaume Audollent, avril 2015.

Nicole Lapierre, Sauve qui peut la vie, août 2015. Prix Médicis Essais 2015.

Claude Lévi-Strauss, « Chers tous deux ». Lettres à ses parents. 1931-1942, septembre 2015.

Michel Pastoureau, Le Roi tué par un cochon. Une mort infâme aux origines des emblèmes de France ?, septembre 2015.

Jean-Loup Rivière, Le Monde en détails, février 2015.

Jean-Frédéric Schaub, Pour une histoire politique de la race, mars 2015.

Michel Pastoureau, Le Roi tué par un cochon. Une mort infâme aux origines des emblèmes de France ?

Le bleu est la couleur de la France. Dans ce rôle ses origines sont anciennes : elles se situent vers le milieu du XIIe siècle, lorsque le roi Louis VII adopte deux attributs de la Vierge, le lis et l’azur, pour en faire les premières armoiries royales. Lire la suite

La Librairie du XXIe siècle, 2010

 

Henri Atlan, De la fraude. Le monde de l’onaa, mars 2010.

Marcel Bénabou, Pourquoi je n’ai écrit aucun de mes livres, avril 2010.

Julien Blanc, Au commencement de la Résistance. Du côté du Musée de l’Homme, 1940-1941, octobre 2010.

Daniel Del Giudice, L’Horizon mobile, trad. de l’italien par Jean-Paul Manganaro, mars 2010.

Jean-Claude Grumberg, Pleurnichard, février 2010.

Daniel Heller-Roazen, L’Ennemi de tous. Le pirate contre les nations, traduit de l’anglais (USA) par Françoise et Paul Chemla, janvier 2010.

Sabina Loriga, Le Petit x. De la biographie à l’histoire, avril 2010.

Michel Pastoureau, Les Couleurs de nos souvenirs, septembre 2010 (Prix Medicis 2010 et Prix France Télévisions, 2011).

Vincent Peillon, Une religion pour la République. La foi laïque de Ferdinand Buisson, janvier 2010.

Jérôme Prieur, Rendez-vous dans une autre vie, mars 2010.

 

Michel Pastoureau, Les couleurs de nos souvenirs

Que reste-t-il des couleurs de notre enfance ? Quels souvenirs gardons-nous d’un lapin bleu, d’une robe rouge, d’un vélo jaune ? Ont-ils vraiment revêtu ces couleurs ? Plus tard, lesquelles associons-nous à nos années d’études, à nos premières amours, à notre vie d’adulte ? Comment la couleur s’inscrit-elle dans le champ de la mémoire ? Comment est-elle capable de la stimuler ? de la transformer ? Ou bien, au contraire, comment est-elle victime de ses caprices ou de ses intermittences ? Lire la suite

La Librairie du XXIe siècle, 2007

 

 

Marc Augé, Casablanca, août 2007.

Remo Bodei, La Sensation de déjà vu, traduit de l’italien par Jean-Paul Manganaro, septembre 2007.

Paul Celan, Partie de neige, traduit de l’allemand et annoté par Jean-Pierre Lefebvre, édition bilingue, mars 2007.

Daniel Heller-Roazen, Écholalies. Essai sur l’oubli des langues, traduit de l’anglais (États-Unis) par Justine Landau, janvier 2007.

Michel Pastoureau, L’ours. Histoire d’un roi déchu, janvier 2007.