Yves Bonnefoy

Page de gauche : Yves Bonnefoy et Maurice Olender (vers 2005), in Yves Bonnefoy. Poésie et dialogue, Michèle Finck, Patrick Werly (dir.), Presses universitaires de Strasbourg, mars 2013 (Photo : M.O.)


Yves Bonnefoy (1923-2016), poète, critique d’art et traducteur, professeur au Collège de France, a publié dans « La Librairie du XXIe siècle » :

Lieux et Destins de l’image. Un cours de poétique au Collège de France (1981-1993), octobre 1999.

L’Imaginaire métaphysique, avril 2006.

Notre besoin de Rimbaud, mars 2009.

L’Autre Langue à portée de voix, février 2013.

Le Siècle de Baudelaire, octobre 2014.

L’Hésitation d’Hamlet et la Décision de Shakespeare, novembre 2015.

Ensemble encore. Hommage à Yves Bonnefoy.

Jean-Pierre Vernant

 

 

Un jour où je tentais de comprendre ce qui l’unissait à tant d’amis différents, de générations diverses, venant d’horizons professionnels et d’univers quelquefois éloignés, Jean-Pierre Vernant a eu cette réponse simple, qui tenait en un seul mot : « l’insoumission ».

Maurice Olender

 

 

Mythe et religion en Grèce ancienne, avril 1990.

Entre mythe et politique I, septembre 1996.

L’Univers, les dieux, les hommes. Récits grecs des origines, septembre 1999.

La Traversée des frontières. Entre mythe et politique II, 2004. Lire la suite

Jean Starobinski

Signature de Jean Starobinski en 4° de couverture de L’Encre de la mélancolie

Action et réaction. Vie et aventures d’un couple, octobre 1999.

Les Enchanteresses, octobre 2005.

L’Encre de la mélancolie, octobre 2012.

Le Corps et ses raisons, novembre 2020.

Lire la suite

Henri Atlan

Henri Atlan bandeau du livre Tout, non, peut-être. Éducation et vérité, janvier 1991

 

Tout, non, peut-être. Éducation et vérité, janvier 1991.

Les Étincelles de hasard I. Connaissance spermatique, septembre 1999.

Les Étincelles de hasard II. Athéisme de l’écriture, octobre 2003.

L’Utérus artificiel, mars 2005.

L’Organisation biologique et la théorie de l’information, février 2006.

De la fraude. Le monde de l’onaa, mars 2010. Lire la suite

La Librairie du XXe siècle, 1999

 

Henri Atlan, Les Étincelles de hasard I. Connaissance spermatique, septembre 1999.

Yves Bonnefoy, Lieux et destins de l’image. Un cours de poétique au Collège de France (1981-1993), octobre 1999.

Nadine Fresco, Fabrication d’un antisémite, février 1999.

Jack Goody, L’Orient en Occident, mars 1999.

Jean Starobinski, Action et réaction. Vie et aventures d’un couple, octobre 1999.

Jean-Pierre-Vernant, L’Univers les Dieux les Hommes. Récits grecs des origines, septembre 1999.

 

Jean Starobinski, Action et réaction. Vie et aventures d’un couple

Pourquoi dans la vie quotidienne, affirme-t-on qu’une situation intolérable appelle une réaction ? Comment les biologistes en sont-ils venus à penser les rapports du vivant et du milieu en termes d’interaction ? Lire la suite

Yves Bonnefoy, Lieux et Destins de l’image. Un cours de poétique au Collège de France (1981-1993)

Lieux et destins de l’image, bandeau, 1999

Ce que j’ai voulu et tenté : poser la question de la poésie en témoin de sa propre époque : analyser pour cela les voies de la création poétique dans de grandes œuvres du passé – reconnues en leur différence grâce aux travaux historiques – mais en observant aussi et d’abord dans l’être qu’on est les circonstances et les démarches – hésitations, aspirations contradictoires, affirmations de valeurs là même où l’on veut que les faits prévalent – du travail auquel on se voue ; reconnaître ainsi, au point d’origine de l’intuition poétique, la parenté de l’entreprise des peintres, des musiciens, des poètes, cordes, chacun, d’une unique lyre ; et comprendre, au terme s’il en est un de l’enquête, la nature et le rôle de cette « fonction poétique » dont on voit bien qu’elle procure parfois assez de sens à la vie pour que celle-ci continue, malgré le peu de réponse qu’elle sait qu’elle doit attendre du lieu naturel renoncé dès l’institution du langage. Lire la suite

Henri Atlan, Les Étincelles de hasard I. Connaissance spermatique

Ne faut-il pas faire parler à nouveau la connaissance par le sexe, et par la fécondité du concept, pour entendre ce que la biologie, les sciences cognitives et la psychanalyse tentent, peut-être maladroitement, de nous dire ? Lire la suite