Le Genre humain 2012/2 : Jean-Pierre Vernant. Dedans Dehors (N° 53)

À l’automne 1981 paraît La Science face au racisme. Aux côtés de Jean Bernard, François Jacob, Jacques Le Goff et Léon Poliakov, on trouve, au « Comité » de la revue Le Genre humain, Jean-Pierre Vernant.

Au printemps 1991, Le Religieux dans le politique s’ouvre sur un texte de Vernant qui écrit : « La science, la raison, l’universel, par définition en quelque sorte, n’ont rien à dire à l’individu, en particulier sur la question du sens. La science peut s’exprimer sur la question des faits, sur la question des causes, mais pas sur celle du sens. […] Lire la suite

Jean-Pierre Vernant, Dedans Dehors, 24 mai 2008

Jean-Pierre Vernant, Dedans Dehors, 24 mai 2008

Un jour où je tentais de comprendre ce qui l’unissait à tant d’amis différents, de générations diverses, venant d’horizons professionnels et d’univers quelquefois éloignés, Jean-Pierre Vernant a eu cette réponse simple, qui tenait en un seul mot : « l’insoumission ».
Maurice Olender Lire la suite

Le Genre humain 2008/1 : La Conscience de soi de la poésie (n°47)

Comment distinguer le poétique des autres expériences fondamentales de l’existence et de la pensée? Comment en comprendre l’autonomie ? Qu’en est-il, de ses rapports avec la religion, la croyance ? En quoi peut-elle être la pensée critique qui délivrera la société de sa propension aux idéologies qui aiment la mort et veulent le meurtre.

Dans ce volume, anthologique, il s’agit de La conscience de soi de la poésie : de l’idée que ceux qui l’écrivent se font, plus ou moins consciemment, de leur vocation et des conséquences de celle-ci dans leur rapport à la société et à eux-mêmes. Mais il y est question aussi du rapport que la poésie a entretenu en Europe, et depuis Dante et Pétrarque, avec son propre projet, qui fut abordé de diverses façons à travers l’histoire. Lire la suite

La Librairie du XXe siècle, 1997

 

Marc Augé, La Guerre des rêves. Exercices d’ethno-fiction, avril 1997.

Jean-Christophe Bailly, Le Propre du langage. Voyage au pays des noms communs, mai 1997.

Hubert Damisch, Un souvenir d’enfance par Piero Della Francesca, septembre 1997.

Arlette Farge, Des lieux pour l’histoire, janvier 1997.

Jacqueline Risset, Puissances du sommeil, septembre 1997.

Nathalie Zemon Davis, Juive, catholique, protestante. Trois femmes en marge du XVIIe siècle, traduit de l’anglais par Angélique Levi, septembre 1997.